Le CV anonyme à l’heure des réseaux sociaux

Le CV anonyme tel qu’il nous avait été présenté il y a maintenant quelques années, était plus une opération de communication qu’une nouvelle technique de recrutement. En effet, même si une personne avait alors le « droit » de ne plus donner ses nom, prénom, adresse, pour éviter tout type de discrimination, il était difficile d’arriver à l’entretien d’embauche avec un sac sur la tête et muni d’un synthétiseur vocal pour éviter d’être trahi par un éventuel accent. De plus, l’état civil du candidat devra bien être dévoilé un jour, ne serait-ce que pour remplir le bulletin unique d’embauche.

A l’heure du Web 2.0 et des réseaux sociaux, les recruteurs font comme tout le monde. Quand ils ont un rendez-vous, ils demandent d’abord quelques informations à notre ami Google qui sait tout et même parfois trop. Depuis qu’un certain réseau social secoue le monde du web sans vraiment faire attention aux informations qu’il fournit aux moteurs de recherche, il arrive fréquemment que des utilisateurs subissent des sanctions sociales bien concrètes à la suite de messages envoyés sur Internet.

Mais ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain. Le CV anonyme a des défauts, mais il se pourrait bien qu’il puisse renaître de ses cendres justement à cause (ou grâce ?) aux défauts des réseaux sociaux. D’ailleurs personne ne s’y trompe puisque les articles concernant les CV anonymes sont légion depuis quelques semaines sur les blogs emploi francophones.

Avec l’explosion d’Internet, la question de la E-réputation devient cruciale. Que dit-on de moi ? Que dis-je sur moi ? Qu’est-ce qu’une personne pourrait penser de moi s’il me recherchait sur Internet ? Les chercheurs d’emploi doivent maintenant se poser la question avant de postuler à une offre d’emploi. Seule consolation, les recruteurs doivent aussi s’inquiéter de la réputation de leur entreprise afin de négocier correctement l’embauche d’une nouvelle ressource humaine.

Aussi, le CV anonyme n’a jamais été et ne sera jamais l’alpha et l’oméga du recrutement sécurisé. Mais il se pourrait qu’il devienne un outil efficace pour attirer les recruteurs sans se soucier de notre E-réputation.

En tant que réseau social pour la recherche d’emploi et le recrutement, Ditwin propose à ses utilisateurs de rester anonyme le plus longtemps possible. Les recruteurs ne verront qu’un pseudonyme, des compétences, un CV anonyme. Si ces informations les ont attirés, ils auront alors accès à vos informations de contact. La suite du processus ne vous protège plus. Pour communiquer avec vous, il faudra dévoiler vos nom et prénom, et votre E-réputation pourrait encore vous jouer des tours.

La différence se joue entre les préjugés et les jugements.

Imaginez que vous rencontrez une personne en boite de nuit dans des situations … étranges. Le lendemain, vous êtes recruté dans une entreprise et vous revoyez la personne de la veille. Il aura pour toujours cette étiquette de fêtard, même s’il s’avère qu’il est aussi un excellent professionnel.

Imaginez maintenant que vous travaillez avec une personne pendant quelques jours, puis que vous le rencontriez en boite de nuit. Le jugement que vous porterez sera totalement différent. Il sera un professionnel qui sait s’amuser, au lieu d’être un fêtard qui bosse pour vivre.

Laisser le recruteur se faire une idée de votre identité professionnelle AVANT de connaitre votre réputation sur Internet vous donne une chance d’être jugé en tant que professionnel.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :